Alimentation du chat

Chaton non sevré : comment bien le nourrir

Un chaton se nourrit de lait jusqu’à 2 mois. Si vous avez trouvé un chaton abandonné non sevré ou que sa mère a des difficultés à l’allaiter, il est indispensable que vous sachiez comment le nourrir.

1. Achetez du lait maternisé pour chaton

La première chose à faire est d’acheter chez un vétérinaire du lait pour chaton . Il ne faut surtout pas nourrir un chaton non sevré avec du lait de vache, de chèvre..., cela lui serait fatal ! Seul le lait pour chaton (qui doit toujours être réchauffé à une température d’environ 38,5°C) doit être donné.

2. Stérilisez les biberons

En fonction de l’âge du chaton, vous devrez lui donner le biberon plusieurs fois dans la journée, voire même dans la nuit jusqu’à ses 3 semaines, moment où il apprend à laper. Pensez à bien le stériliser avant chaque tétée afin d’éviter toute infection.

3. Respectez bien les doses

La quantité de lait que vous devez donner est indiquée sur la boîte de lait. Veillez à bien les respecter. Pas besoin de le forcer, lorsqu'il est repu il arrête de téter de lui-même.

4. Adoptez la bonne position de tétée

Les chatons ne tètent pas couchés sur le dos. Ils doivent être posés sur le ventre, les quatre pattes sur le sol.

5. Ne lui donnez pas d’eau

Avant la 5e semaine du chaton, ne lui laissez pas de gamelle d’eau à disposition. Il pourrait se rouler dans l’eau et se refroidir rapidement. Rappelez-vous qu’un chaton n’est pas autonome pour se réchauffer tout seul avant environ 1 mois.

6. Insérez les croquettes progressivement

La 5e semaine, le chaton peut commencer à manger solide, en plus de son lait. Rajoutez petit à petit des croquettes dans son lait jusqu’à ses 2 mois.

 

 

Alimentation du chaton : quand passer à la nourriture pour chat adulte ?

Les besoins nutritionnels des chatons sont différents de ceux des chats adultes car sont encore en pleine croissance ! lLes chatons doivent bénéficier d’une alimentation spécialement conçue pour favoriser leur développement.

La différence entre la nourriture pour chatons et la nourriture pour chats adultes

Les chatons sont plus actifs que les chats adultes, et ils ont besoin de plus d’énergie afin de bien grandir. Leur nourriture est donc plus calorique. Elle comporte plus de protéines et de graisses que celle des chats adultes. Si un chat adulte venait à manger de la nourriture pour chatons, il aurait tendance à prendre rapidement du poids.

La présence de vitamines, de minéraux, de calcium et de phosphore est évidemment indispensable pour un développement des os et du système immunitaire des chatons. Les acides gras oméga-3 sont essentiels au développement du cerveau et de la vision.

À quel moment effectuer la transition ?

Tout dépend de votre chat. On estime que les chatons doivent bénéficier d’une alimentation spéciale croissance jusqu’à ce qu’ils aient atteint au moins 90% de leur poids adulte. La transition s’effectue vers l’âge de 1 an. Pour les chats de grande taille (Maine Coon, Ragdoll…), elle s’effectue à 18 voire 24 mois car ils mettent plus de temps à grandir !

Comment effectuer la transition ?

Une à deux semaines sont nécessaires. En cas de changement de régime alimentaire trop brutal, ils pourrait souffrir de troubles digestifs. Le premier jour, ajoutez 1/4 de la nouvelle alimentation à l’ancienne. Continuez sur plusieurs jours afin de vérifier que votre chat digère bien, puis ajoutez 1/3 de la nouvelle alimentation à l’ancienne. Les jours suivants, passez à 1/2, puis aux 3/4 jusqu’à remplacer complètement l’ancien régime alimentaire.

 

 

Donner du lait à son chat : une mauvaise idée

En vérité, donner du lait (de vache, de brebis ou de chèvre) à son chat est fortement déconseillé !

Un chat peut avoir du mal à digérer le lait

Les chatons se nourrissent du lait de leur mère. Une fois qu’ils sont sevrés, le lait n’a plus sa place dans l’alimentation du chat. Beaucoup de chats sont intolérants au lactose, ce qui peut entraîner des troubles digestifs tels que des diarrhées et/ou des vomissements. Un chat peut aussi être allergique au lait, ce qui provoque des démangeaisons ou des rougeurs.

La consommation de lait : cause de surpoids ?

Le lait peut entrainer du surpoids. Il est très calorique et une consommation trop importante peut le faire grossir Si vous avez habitué votre chat à boire du lait et qu’il en est devenu accro, vous pouvez diluer sa ration avec de l’eau.

Les chatons ne doivent pas boire de lait de vache

Le lait de vache particulièrement riche en lactose n’est pas adapté pour nourrir des chatons. Seul le lait de chatte contient les acides aminés et les acides gras dont il a besoin. Idem pour le lait de brebis et de chèvre.

Qu’en est-il des autres produits laitiers ?

Les produits laitiers fermentés tels que le fromage et les yaourts contiennent moins de lactose que le lait. Ils sont donc plus facilement assimilables par le chat. Un chat allergique au lactose ne tolérera pas non plus ces aliments contrairement à un chat faisant une intolérance au lactose qui pourra en manger quelques fois dans la semaine (sans en abuser car le fromage est aussi un aliment très calorique).

 

 

Donner du thon à son chat : avec modération !!

En réalité, le thon fait partie des aliments dangereux pour votre chat et pourrait même le tuer.

Du thon, oui, mais pas n’importe lequel

Donner du thon en boîte à son chat pourrait avoir de très graves conséquences sur sa santé. Le thon en conserve contient du mercure en forte quantité. Le mercure est un métal lourd très toxique pour les chats. S'il venait à en ingérer en trop grande quantité, cela pourrait avoir de lourdes répercussions sur son système nerveux et son cerveau. Voire même provoquer une intoxication et entraîner sa mort. Le thon en boîte contient une autre substance toxique : le Bisphénol A, qui peut être à l’origine de cancers. Une trop grande quantité de gras mais aussi de sodium, est présente dans ce produit.

Mieux vaut donc préférer le thon frais. Le thon cru est à bannir de l’alimentation de votre chat. La viande crue présente un risque de transmettre des vers digestifs.

Jamais plus d’une fois par semaine !

Un chat ne doit pas être nourri exclusivement avec du poisson. Le thon ne contient pas de taurine. La taurine est un acide aminé indispensable pour votre chat. Mieux vaut opter pour des boîtes de pâtées au thon. Attention à ne pas en donner trop souvent, 1 fois par semaine maximum et en tant que friandise. Le thon a un effet addictif sur les félins. Il ne faut donc pas que votre chat se mette à bouder ses croquettes parce qu’il est obsédé par le thon. S’il venait à en consommer trop régulièrement, il pourrait rapidement être victime de problèmes urinaires, cardiaques ou rénaux.

 

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×