Créer un site internet

Identifier son animal

L'identification des animaux de compagnie, une obligation qui les protège

L’identification des chiens et des chats est obligatoire préalablement à leur cession, à titre gratuit ou onéreux. L’identification est à la charge du cédant. Que l’animal soit acquis auprès d’un éleveur, d’une animalerie ou encore d’un particulier. 

En dehors de toute cession, l’obligation est également obligatoire pour les chiens nés après le 6 janvier 1999 âgés de plus de 4 mois et pour les chats de plus de 7 mois nés après le 1er janvier 2012.

 

Et les NAC : quelle obligation pour l’identification ? 

Le furet est considéré comme un carnivore domestique est soumis aux mêmes règles que le chien et le chat en matière d’identification. Le fichier d’identification des chiens, chats et furets de France est géré par l’I-Cad (Identification des carnivores domestiques). 

Concernant les NAC (cobaye, lapin et chinchilla), l’identification par puce électronique est pour sa part vivement recommandée. Et elle est obligatoire si l’on veut voyager avec son animal dans l’UE. Dans la grande famille des perroquets, la plupart d’entre eux (amazones, aras, cacatoès, youyous…) font partie de ce que l’on appelle la faune sauvage détenue en captivité et doivent à ce titre être obligatoirement identifiés. 

Pour les NAC domestiques et la faune sauvage, c’est Vetonac qui en gère le fichier au sein de la SAPV (Société d'Actions & de Promotions Vétérinaire).

 

Les risques si mon animal n'est pas identifié

Depuis le 20 décembre 2020 un décret publié au Journal officiel autorise les autorités à sanctionner les propriétaires n’ayant pas fait identifier, par tatouage ou par puce électronique, leur chat ou chiens né après le 1er janvier 2012. Tout défaut d’identification est maintenant considéré comme une contravention de quatrième classe, pouvant entraîner jusqu’à 750 euros d’amende.

 

En quoi consiste l’identification ?

L'identification peut être réalisée selon deux méthodes par un vétérinaire :

  • par un tatouage de lettres et de chiffres sur la peau de la face interne du pavillon de l’oreille ou à l’intérieur de la cuisse
  • par une puce électronique de la taille d’un grain de riz, injectée sous la peau. Le code, composé de 15 chiffres, pourra être lu grâce à un lecteur spécial

Quelle que soit la méthode, le principe est d’attribuer un numéro unique à chaque animal et de l’enregistrer dans un fichier national avec les coordonnées du propriétaire.

Attention : en cas de changement de numéro de téléphone ou de nouvelle adresse ou de décès d’un animal, il est impératif de mettre à jour ces informations via le fichier national. Ce fichier permet également de signaler un animal perdu : n’oubliez pas de le déclarer « retrouvé » si vous avez retrouvé votre animal de compagnie. 

En cas de perte de son animal en Europe, le site Europetnet permet aux propriétaires de les retrouver.

 

Pourquoi faut-il identifier son animal de compagnie ?

Voyager avec son animal de compagnie

Pour voyager au sein de l’Union européenne ainsi que dans de nombreux autres pays, l’identification par puce électronique est obligatoire. Le propriétaire doit également veiller à se déplacer avec les papiers et le carnet de santé de son animal pour certifier qu’il est à jour dans ses vaccins. Les animaux de compagnie ont besoin d’un passeport pour voyager à l’étranger.

Faciliter les recherches de l’animal

En cas de perte ou de vol, la recherche d’un animal de compagnie est facilitée s’il a une identité. Un animal identifié a 90% de chances d’être rendu à son propriétaire, contre 15% seulement s’il ne l’est pas. Cela permet également de réduire les risques de vol.

Si l’animal de compagnie a disparu du domicile, il est alors considéré comme en divagation. Un animal non identifié peut être euthanasié s’il est conduit en fourrière ou stérilisé, à la demande du maire de la ville où il a été retrouvé.

Don ou achat

Tout animal cédé ou acheté doit avoir été identifié obligatoirement au préalable pour assurer sa traçabilité.

 

À quel âge doit-il être identifié ?

L’identification d’un chat ou d’un chien est le plus souvent réalisée dès sa première visite chez le vétérinaire. Après un examen global, le vétérinaire insère la puce sous-cutanée et indique sur le carnet de santé l’emplacement de celle-ci. Il procède ensuite à la vaccination. Seule l’identification de l’animal permet de prouver que celui-ci a bien été vacciné. Lors de cette première visite, le professionnel peut également réaliser la stérilisation de l’animal si le propriétaire en émet la demande.

Il est obligatoire d’identifier son animal de compagnie :

  • pour les chiens, l'identification doit être effectuée avant l’âge de 4 mois ;
  • pour les chats, l’identification doit être effectuée avant l’âge de 7 mois.

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×